Facebook
E-mail
Téléphone
Plan d'accès

Accueil  /  Europe et International  /  Jeunes Ambassadeurs du Commerce Equitable

Jeunes Ambassadeurs du Commerce Equitable


 

 

Le projet des Jeunes Ambassadeurs du Commerce Equitable piloté par le lycée Bel Orme a regroupé pendant trois ans, trois lycées et trois ONG de Commerce Equitable provenant de France, Portugal et Belgique. Les objectifs du projet étaient d’aider à prévenir le décrochage scolaire grâce à un engagement citoyen des jeunes et des méthodes innovantes d’apprentissage autour du thème du Commerce Equitable.

Des coopératives de commerce équitable péruviennes (d’artisanat et de café) ainsi que des établissements scolaires péruviens ont été également partie prenante du projet. Découvrez ici la vidéo du voyage de nos élèves au Pérou.

Les jeunes ont pu découvrir progressivement différents aspects du Commerce Equitable : la dimension de solidarité avec les petits producteurs, la dimension de plaidoyer politique visant à faire changer les règles commerciales internationales, la dimension d’émancipation collective par la construction d’une économie sociale et éthique. Au-delà, ils ont pu construire une réflexion citoyenne critique sur différentes thématiques qui recoupent le commerce équitable : les inégalités, la pauvreté, le développement, l’interculturel…

En trois ans, les jeunes ont acquis des compétences permettant d’exercer leur engagement d’ambassadeur du Commerce équitable.

Aujourd’hui le lycée Bel Orme est labellisé « lycée de commerce équitable » et continue à former de jeunes ambassadeurs du commerce équitable à travers des jeux, des débats au sein de l’établissement, des visites et des rencontres avec des acteurs et bénévoles du Commerce équitable et la mise en place d’une boutique pédagogique ouverte aux récréations.

Elèves et enseignants ont collaboré à la réalisation d’outils pédagogiques disponibles en téléchargement sur le site de la Commission européenne.

Les Jeunes Ambassadeurs du Commerce Equitable mènent des actions de plaidoyer auprès des décideurs politiques. Ils ont invité lors des Erasmus Days, un eurodéputé pour lui faire part de leur engagement.

Les jeunes investis dans le projet témoignent d’un parcours scolaire qu’ils se sont réapproprié, d’un sens qu’ils ont pu donner à l’école et à des choix professionnels qu’ils souhaitent faire à l’avenir.

 


 

Le Quotien SUD OUEST a consacré notre projet dans l'édition du 19 février 2016.