Facebook
E-mail
Téléphone
Plan d'accès
Accueil  /  Formation continue  /  PRÉPA IFAP

PRÉPA IFAP


Instituts de Formation d'Auxiliaire de puériculture


LE METIER

Le rôle de l’auxiliaire de puériculture s’inscrit dans une approche globale de l’enfant et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec la famille dans le cadre du soutien à la parentalité. Elle participe ainsi à la réalisation d'activités d'éveil et des soins visant au bien-être, à l'autonomie et au développement de l'enfant.
L’auxiliaire de puériculture participe aussi à l’accueil et à l’intégration sociale d’enfants porteurs de handicap, atteints de maladies chroniques, ou en situation d’exclusion.
Elle exerce le plus souvent dans une équipe pluri professionnelle sous la responsabilité de l’infirmier(e) ou de la puéricultrice et dans des structures sanitaires ou sociales (maternités, centres de Protection Maternelle et Infantile, structures d'accueil petite enfance, crèches, pouponnières ...)

CONDITIONS D'ACCES AU METIER

Pour exercer ce métier, il faut obtenir le Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture (DEAP). Ce diplôme s’acquiert à l’issue d’une formation accessible après la réussite au concours d’entrée dans un I.F.A.P. (Institut de Formation d’Auxiliaire de Puériculture)
La durée de la formation est de 10 mois. L’âge requis est d’au moins 17 ans lors de l’entrée en formation.
Le concours comprend 2 épreuves :

  • une épreuve d’admissibilité constituée d’une épreuve écrite de culture générale (d’une durée de 2 h) et d’une épreuve de tests d’aptitude (d’une durée de 1 h 30)
  • une épreuve orale d’admission.

Les candidat(e)s titulaires d’un diplôme de niveau IV (baccalauréat général, technologique, professionnel) ou les candidat(e)s titulaires d’un diplôme de niveau V du secteur sanitaire ou social,sont dispensés de l’épreuve écrite de culture générale. Ils doivent cependant se soumettre aux épreuves écrites de tests d’aptitude.

L’épreuve d’admission consiste en un oral de 20 minutes organisé en deux parties :

  • un exposé à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social
  • un entretien de motivation avec le jury

Les candidats titulaires d’un BAC ASSP ou SAPAT peuvent se présenter au concours et bénéficier d’un aménagement de l’épreuve orale et d’une dispense partielle de formation.

OBJECTIF DE LA PREPA :

Le concours d’Auxiliaire de Puériculture est très sélectif. Il est donc nécessaire de s’y préparer. L’objectif de notre préparation à ce concours est d’apporter une aide méthodologique et des entraînements à l’épreuve écrite d’admissibilité ainsi qu’à l’épreuve orale d’admission

PREPARATION ANNUELLE AUX CONCOURS :

Comprend 442 heures de formation à raison de 20 heures hebdomadaires de septembre à mars pour les épreuves écrites et de mars à avril pour les épreuves orales en fonction des dates de programmation de ces épreuves..

 
Matières
Nombre d'heures/semaine
Culture Générale
4 h
Français revue de presse
4 h
Mathématiques et Tests psychologiques
4 h
Biologie
2 h
Evaluations
2 h
Accompagnement projet et oral professionnel
4 h

Cet enseignement est complété par un stage d’observation d’une semaine chacun, dans une structure hospitalière et/ou une structure multi accueil. Ces stages se dérouleront pendant les vacances scolaires.

CONDITIONS D'ACCES A LA PREPA IFAP :

Le candidat doit :

  • Être titulaire d’un baccalauréat ou être titulaire d’un BEP ou d’un CAP du secteur sanitaire et social
  • S’engager à être assidu, à effectuer le travail personnel demandé et à se soumettre aux évaluations ainsi qu’aux concours blancs organisés
  • Se présenter à au moins quatre concours

L’admission se fait sur dossier scolaire. Montant annuel de la scolarité : 1.950 €

PROFIL :

  • Être capable de prendre soin et d’accueillir tous les enfants
  • Être capable de participer au bien-être de l’enfant et au développement de son autonomie
  • Avoir le sens du dialogue er savoir écouter
  • Être capable de travailler en équipe pluri professionnelle
  • Détenir un grand sens de l’observation
  • Avoir un bon niveau de compréhension
  • Posséder des capacités d’analyse
  • Avoir le sens des responsabilités
  • Etre rigoureux et vigilant et avoir un bon niveau d’organisation

La qualité du travail personnel est un facteur important de réussite à ces concours.