Facebook
E-mail
Téléphone
Plan d'accès
Accueil  /  Formation continue  /  DEAP

DEAP


Diplôme d'État Auxiliaire de Puériculture


LE MÉTIER

Le rôle de l’auxiliaire de puériculture s’inscrit dans une approche globale de l’enfant et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec la famille dans le cadre du soutien à la parentalité.

Elle participe ainsi à la réalisation d'activités d'éveil et de soins visant au bien-être, à l'autonomie et au développement de l'enfant.

L’auxiliaire de puériculture participe aussi à l’accueil et à l’intégration sociale d’enfants porteurs de handicap, atteints de maladies chroniques, ou en situation d’exclusion.

Elle  exerce  le  plus  souvent  dans une équipe pluri professionnelle sous la responsabilité de l’infirmier(e) ou de la puéricultrice et dans des structures sanitaires ou sociales (maternités, centres de Protection Maternelle et Infantile, structures d'accueil petite enfance, crèches, pouponnières ...)

LES CONDITIONS D'ACCÈS À CE MÉTIER

Pour exercer ce métier, il faut obtenir le Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture (DEAP).

—Ce diplôme s’acquiert à l’issue d’une formation accessible après la réussite au concours d’entrée dans un I.F.A.P.  (Institut de Formation d’Auxiliaire de Puériculture)

—La durée de la formation est de 10 mois. L’âge requis est d’au moins 17 ans lors de l’entrée en formation.

—Le concours comprend 2 épreuves :

  • une épreuve d’admissibilité constituée d’une épreuve écrite de culture générale (d’une durée de 2 h)  et  d’une épreuve  de tests d’aptitude (d’une durée de 1 h 30) et
  • une épreuve orale d’admission.

 Les candidat(e)s titulaires d’un diplôme de niveau IV (baccalauréat général, technologique, professionnel) ou les candidat(e)s titulaires d’un diplôme de niveau V du secteur sanitaire ou social, sont dispensés de l’épreuve écrite de culture générale.

Ils doivent cependant se soumettre aux épreuves écrites de tests d’aptitude.

L’épreuve d’admission consiste en un oral de 20 minutes organisé en deux parties :

  • un exposé à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social
  • un entretien de motivation avec le jury

Les candidats titulaires d’un BAC ASSP ou SAPAT peuvent se présenter au concours et bénéficier d’un aménagement de l’épreuve orale et d’une dispense partielle de formation.

Le nombre de places est limité.

LA FORMATION

L’ensemble de la formation comprend 41 semaines soit un total de 1435 heures. Basée sur le principe de l’alternance, elle s’articule autour de :

  • 17 semaines d’enseignement théorique (soit 595 heures).
  • 24 semaines d’enseignement en stage clinique (soit 840 heures).

Pour une scolarité débutant en janvier, les élèves bénéficient de 7 semaines de congés (dont 4 semaines en été). Le cursus complet de la formation comprend huit unités de formation composées de :

  • 8 modules de formation, dispensés en institut.
  • 24 semaines de stage cliniques réparties en 6 stages, réalisés en milieu professionnel, que ce soit dans le secteur sanitaire, social ou médico-social, en établissement ou « à domicile ».

Détails : Voir fiche PDF ci-dessous.

Les huit unités de formation correspondent à l’acquisition des huit compétences du diplôme;

Le diplôme d'Etat d'auxiliaire de puériculture est donc obtenu après validation des compétences relatives à  chacun des 8 modules et à chacun des 6 stages.

Lorsque le cursus est réalisé partiellement, la formation s’effectue par unité de formation. Chaque unité correspond à un module d’enseignement théorique et, pour six modules sur huit, un stage clinique lui est rattaché.

Les dossiers d'inscription seront disponibles ultérieurement.